Accueil > Fabrique de biens communs

Fabrique de biens communs

Fabrique de biens communs… KÉZAKO ?

Baraka est un restaurant essentiellement bio. Certains produits restant trop chers, nous préférons opter pour d’autres filières d’approvisionnement... de qualité et locales. L’idée est de maintenir des prix accessibles. Notre ambition à 5 ans est cependant de proposer une nourriture 100 % bio.

Baraka est un bâtiment exemplaire : structure et murs en bois d’origine locale, matériaux d’isolation naturels (paille et ouate de cellulose), toiture végétalisée, végétalisation en façade (à venir), peintures et sols sans pétrochimie, eau chaude solaire. Grâce à son isolation et à son système de récupération de chaleur dans l’air ambiant, ses besoins en chauffage sont quasi nuls. Le chauffage, c’est vous.

Baraka est une salle de séminaire, un espace à louer pour les entreprises avec possibilité de restauration et d’animations courtes autour du développement durable.

Baraka est une entreprise coopérative qui a créé 5 emplois, dont deux réservés à des personnes issus d’un parcours d’insertion. La décision stratégique y est collective sur le principe un homme une voix, les éventuels profits sont réinvestis à hauteur de 60 % minimum dans l’entreprise.

Baraka est un lieu d’invention et de coopération : lectures à voix haute, éducation populaire aux nouvelles technologies (Fab lab), espace d’apprentissage de l’agriculture urbaine (carrés de jardin), trocs de livres, etc. Baraka est par principe ouverte aux idées que vous apporterez et que vous porterez avec nous.

Pour toutes ces raisons, nous aimons penser que Baraka est une fabrique de biens communs.